Amour:

Mercure, opposé à l’amas en Capricorne, créera chez vous une certaine difficulté à envisager un changement de cap, une modification de certaines habitudes ou comportements. Ce début de mois sera donc plutôt sous le signe du cocooning, et d’une minimisation des interactions avec le monde extérieur pour préserver ce qui existe déjà. Votre devise pourrait être : « Vivons cachés pour vivre heureux... » Le trigone Mercure-Neptune vient en effet renforcer votre besoin de vivre dans votre bulle et votre aptitude aux rêveries. Imaginer l’amour est pour vous, en fin de compte, aussi exaltant que de le vivre !

 Cependant, un être très solaire et rayonnant pourrait alors fort bien faire irruption dans votre vie ! Il vous comblera d’un enthousiasme venant balayer votre habituel souci de réflexion et de modération… Vous surprendrez votre entourage par votre impulsivité et votre fougue !

Professionnel::

Avec un Uranus carré Soleil, vous courez le risque de ne pas vous sentir à votre avantage, d’avoir le sentiment de ne pas faire ce qu’il convient, bref, d’être dans une sorte de décalage dans le domaine professionnel.

Heureusement, de belles opportunité de changements et d’ouvertures deviendront vite possibles grâce à Jupiter qui apporte généralement une forme d’expansion et pousse à réussir ce que l’on entreprend en ouvrant l’esprit à la nouveauté et à la différence.
D’autre part, un amas planétaire conséquent en maison IX, peut indiquer que vous êtes actuellement sur une voie potentiellement très riche : vous êtes en quête de quelque chose de nouveau et de différent correspondant plus à ce que vous êtes ou à ce que vous souhaitez devenir.

Nombre de natifs (surtout les indépendants), ont envie de rentabiliser vraiment leur activité et de passer maintenant au niveau supérieur sur le plan financier.

Santé:

    Du bon et du moins bon ce mois-ci, une énergie à soigner, à préserver.... Pour les natifs ayant déjà un terrain fragile quel qu’il soit, le moment n’est pas bien choisi pour faire n’importe quoi ... Prenez soin de vous, que diable !

bouton facebook